Invitation pour les artistes de Yaoundé, mercredi 1er mars 2017, à 14h à l’Intitut Goethe Yaoundé

Chers artiste visuels, plasticiens, de spectacle, dans le cadre du Salon Urbain de Douala SUD2017, doual’art vous convie à une réunion extraordinaire le mercredi 1er mars 2017, à 14h au Goethe Institut de Yaoundé. L’ordre du jour portera sur la présentation du SUD2017 et l’appel à projets pour le “Off” du SUD2017.

Trouvez ci-dessous les détails de l’appel. La présence de tous est souhaitée.

Triennale SUD2017 « La place de l’Humain »
Invitation à enrichir le Off
5-10 DECEMBRE 2017

L’association doual’art, intervient en permanence dans l’espace public de Douala, en tant que producteur de projets artistiques, aussi bien dans le centre urbanisé que dans des quartiers périphériques non structurés. Elle a déjà offert aux habitants de Douala plus d’une quarantaine d’œuvres d’art public durables ou éphémères, du mobilier urbain, des interventions patrimoniales et architecturales, une cimaise d’extérieur…

Depuis 1991, doual’art invite les artistes à dialoguer avec l’espace social urbain et à susciter des échanges et discussions libres entre publics divers et variés, partant du principe que l’art est porteur de discours, est médiation, et peut donner du sens à l’espace collectif, qu’il soit physique ou mental.

En 2005, les conclusions du premier symposium Ars&Urbis, qui réunissait à Douala des curateurs, des urbanistes, des artistes, des opérateurs culturels et des architectes, ont été de créer une rencontre périodique pour réfléchir sur les activités de doual’art. La triennale internationale d’art public, SUD – Salon Urbain de Douala est née deux ans plus tard avec un thème spécifique.

La première édition SUD2007 portait sur la ville dans tous ses états.
SUD2010a été consacrée à l’eau et la ville.
SUD2013, intitulé Douala métamorphoses, portait sur les transformations physiques de l’espace collectif.

Chaque édition est l’aboutissement de trois ans d’animations sociale et culturelle qui impliquent les habitants en tant que partenaires-bénéficiaires.

SUD2017 a pour  thème « la Place de l’Humain », qui renvoie à des questions fondamentales, telles que, entre autres, la notion d’humanisme et de solidarité (ou la part d’humanité intrinsèque à l’individu), la place de la jeunesse et autres personnes vulnérables[1] dans le processus de prise de décision, la prise en compte de l’humain dans les politiques de développement, les multiples violences (civiques, physiques et morales) corollaires à la déshumanisation de nos sociétés, le respect de l’être dans sa capacité au rêve et à l’imaginaire,  les droits humains fondamentaux et leurs modalités d’application/usage/appropriation, la transmission intergénérationnelle de savoirs, l’intelligence individuelle ou collective dans l’innovation économique, sociale et technologique …

Plus globalement, La Place de l’Humain  pose les questions de notre identité contemporaine, de la relation au passé (entre tradition et ‘’modernité’’), de la déconstruction/reconstruction de la personne et de sa capacité à transcender le réel, le factuel, dans une perspective d’agir et d’établir de nouveaux codes et modalités de régulation…

La place de l’Humain interpelle sur la notion de Culture et de modèle de Civilisation à inventer.

Invitation aux artistes

Dans la mesure où les observateurs internationaux de scènes artistiques (curateurs, journalistes, critiques d’art, collectionneurs …) sont en train de se préparer à venir au SUD. Parce qu’ils sont curieux d’apprécier sur place la création du Cameroun, doual’art invite les artistes visuels et de scène à enrichir le Off de la triennale.

Vos propositions n’ont pas l’obligation d’investir la thématique SUD2017. Par contre, elles devront être de haute facture pour susciter chez les visiteurs un véritable intérêt, et qui sait un partenariat.

Dans les éditions précédentes, des artistes ont été invités à faire des résidences de créations et de formations, ou bien à être soumis à la critique de curateurs de renom ou, quelquefois à une proposition de visibilité à l’extérieur.

doual’art inscrira les propositions qui lui semblent intéressante dans le programme Off et libèrera du temps pour que les invités puissent visiter les projets autres que ceux du In.

Calendrier :

  • A partir du 01 mars 2017, lancement de l’invitation à contribuer,
  • Mai- Octobre 2017 : confection du programme du festival
  • Novembre 2017 : édition du programme In et Off
  • Décembre 2017 : SUD2017

Contacts :  

Bien vouloir vous rapprocher de doual’art pour échange et toute information complémentaire aux adresses :

Maxime Kongui  // Tél : 696 72 18 83 // Email : maximekongui@gmail.com

Les projets devront être tous envoyés aux adresses suivantes :
doualart@doualart.org
yves.makongo@doualart.org
mgbaaude@yahoo.fr

Plus d’informations sur les sites

www.doualart.org
www.salonurbaindedouala.org

[1] démunis, femmes, handicapés, personnes âgées…

Parole à la jeunesse – La clôture des activités de doual’art durant la semaine de la 51ème fête nationale de la jeunesse à Ndogpassi III

Parole à la jeunesse

Préparation du festival d’art public SUD2017

Le dernier jour de la semaine de la 51ème fête nationale de la jeunesse, les activités de doual’art ont été clôturées par un concert de musique au Théâtre-source Didier Schaub réalisé par l’artiste Philip Aguirre y Otegui à  Ndogpassi III, quartier où doual’art a offert plusieurs œuvres d’art public.

Précisément,  le 11 février 2017, les jeunes du Bloc 4P Source montré leur talent devant plusieurs milliers de personnes, en commençant par un concert de percussions, résultat de l’atelier animé par Gustave Mintamack, également sur scène. Auparavant, le public a assisté à  une performance de l’artiste congolaise Michèle Magema intitulée « Picturing (THE) stories ». Elle convoquait la mémoire du Cameroun autour de portraits photographiques de grandes figures imprimées dans des coupelles aux couleurs actuelles du drapeau du pays. La chorégraphie nous invitait à défiler dans les époques coloniales allemande et française, évoquées par un jeu subtil des couleurs des drapeaux respectifs, dont les traces sont encore tangibles.
Le site sera ensuite embrasé dans une ambiance digne des grandes salles de spectacle, avec les slamers Leberger, Sadrack et Lady B, présentés au charmant public de Ndogpassi III par la gracieuse Louise Abomba.

Continue reading “Parole à la jeunesse – La clôture des activités de doual’art durant la semaine de la 51ème fête nationale de la jeunesse à Ndogpassi III”

PAROLE A LA JEUNESSE – Spectacle de Marionnettes le 10 février à New Bell Nganguè

Préparation du festival d’art public SUD2017

Le 10 février, à New Bell Nganguè, des jeunes de 10 à 20 ans ont interprété en plein air ,devant l’école de New Bell Aviation, une pièce de théâtre et de marionnettes qui interpelle sur le droit aux mariages interreligieux. Ces jeunes ont été initiés par le metteur en scène  Frédéric Talla à la fabrication et à la manipulation de marionnettes dessinées par l’artiste Hervé Yamguen.


Continue reading “PAROLE A LA JEUNESSE – Spectacle de Marionnettes le 10 février à New Bell Nganguè”

Parole à la jeunesse – Inauguration de la fresque murale au Collège St-Michel

Préparation du festival d’art public SUD2017

Parole à la jeunesse

Inauguration de la fresque murale au Collège St-Michel le le 9 février 2017. Cette fresque a été réalisée par sept élèves du Collège encadrés par les artistes Hervé Yamguen et Justin Ebanda lors d’un atelier de peintures et de dessins. L’inauguration a donné l’opportunité à ces élèves de parler d’une même voix des droits auxquels ils sont particulièrement sensibles et qu’ils ont tenu à représenter sur  le mur dans l’enceinte de leur établissement.

Parole à la jeunesse – Inauguration de la fresque murale au Lycée bilingue de Bépanda

Préparation du festival d’art public SUD2017

Parole à la jeunesse

Inauguration de la fresque murale au Lycée bilingue de Bépanda. Le 8 février, c’était au tour des élèves du Lycée Bilingue de Bépanda, en présence de leurs parents, d’inaugurer leur fresque murale toujours sur le thème des droits fondamentaux. Ce travail a été encadré par les artistes Hervé Youmbi, Jean-Jacques Kanté et Jean David Nkot.

Parole à la jeunesse – Inauguration de la fresque murale au Lycée Technique de Koumassi

Préparation du SUD2017

Parole à la jeunesse

Sur la thématique des Droits fondamentaux, une fresque murale a été inaugurée le 7 février à 15h au Lycée Technique de Koumassi par son proviseur et arrosée par l’un des censeurs de l’établissement. Ensuite a eu lieu dans la salle René Douala Manga Bell le vernissage de l’exposition des peintures et dessins des élèves des trois établissements partenaires (le Lycée Bilingue de Bépanda, le Collège St-Michel et le lycée technique de Koumassi), , en présence de quelques parents. La fête a été animée par une prestation de danse des élèves du club dédié, sur une chanson d’Afoh Akon.

Parole à la jeunesse – Conférence de lancement des activités de doual’art durant la semaine de la 51ème fête nationale de la jeunesse

Préparation du FESTIVAL SUD2017

PAROLE A LA JEUNESSE
CONFÉRENCE DE LANCEMENT

6 février 2017 | 15h | Cercle Municipal de Bonanjo

La série de manifestations « Doual’art donne la parole à la jeunesse » pendant leur 51ème fête, a débuté le 6 février par une CONFÉRENCE DE LANCEMENT ouverte au public au Cercle Municipal de Bonanjo.
Devant une salle comble, riche de personnes de différents profils (représentants de mairies, d’associations de quartiers, responsables d’établissements, membres de la société civile défenseurs des Droits de l’Homme…) les jeunes lycéens et collégiens ont partagé les thèmes de Droits fondamentaux qui les interpellent en priorité et ont exprimé leurs aspirations profondes à une société plus humaine et plus ouverte à la concertation et au dialogue.
Cette conférence modérée par Duval Fangwa, a été animée par la Princesse Marilyn Douala Manga Bell, Présidente de doual’art, par Simon Moukala Degaule et par Cécile Bourne-Farell, Commissaire générale du SUD2017. Les artistes Hervé Yamguen et Lucas Grandin ont également été invités à prendre la parole.

Les partenaires en soutien à cette initiative sont : Pain pour le Monde; Arts Collaboratory; Service Civil pour la Paix; Goethe Institut; Communauté Urbaine de Douala; Institut Français du Cameroun – Douala et Média Plus.

INVITATION | CONFÉRENCE DE LANCEMENT | 6 février 2017 à 15h | Cercle Municipal de Bonanjo

6 février 2017 | 15h
Cercle Municipal de Bonanjo

CONFÉRENCE DE LANCEMENT

Les manifestations vont permettre d’écouter dès le 6 février lors de la conférence de lancement au Cercle Municipal de Bonanjo à 15h, ce que les jeunes pensent des droits fondamentaux,  de découvrir leurs  aspirations à une société plus humaine et plus ouverte à la concertation et au dialogue.

Conférencière: Princesse Marilyn Douala Manga Bell.

 

Doual’art donne la parole aux jeunes.

En prélude à l’édition 2017 du festival d’art public de Douala (le SUD), le centre d’art contemporain Doual’art donne la parole à la jeunesse du 06 au 11 février 2017 à travers diverses manifestations artistiques et culturelles.

Des élèves de 03 établissements scolaires (Lycée Technique de Koumassi, Lycée Bilingue de Bépanda et le Collège Saint Michel), et 02 quartiers de la ville (New Bell Ngangue et Ndogpassi III bloc 4p source), vont présenter leurs peintures et dessins au moment de l’inauguration de leurs travaux dans une exposition et sur des fresques murales au sein de leurs établissements. Les jeunes s’exprimeront aussi au cours de spectacles dans les quartiers.

Ces plateformes permettront d’écouter ce que les jeunes, qui ont rarement la parole, ont à dire sur la question des Droits Humains notamment, ce que nous devons entendre de leurs aspirations à une société plus humaine où la concertation, le dialogue et la tolérance ne peuvent que favoriser une culture de la paix !

Sont partenaires à cette initiative : Pain pour le Monde; Arts Collaboratory; Service Civil pour la Paix; Goethe Institut; Communauté Urbaine de Douala; Institut Français du Cameroun – Douala et MédiaPlus.

Continue reading “INVITATION | CONFÉRENCE DE LANCEMENT | 6 février 2017 à 15h | Cercle Municipal de Bonanjo”

SAVE THE DATE – Doual’art donne la parole à la jeunesse du 06 au 11 février 2017 à travers diverses manifestations artistiques et culturelles

Doual’art donne la parole aux jeunes.

En prélude à l’édition 2017 du festival d’art public de Douala (le SUD), le centre d’art contemporain Doual’art donne la parole à la jeunesse du 06 au 11 février 2017 à travers diverses manifestations artistiques et culturelles.

Des élèves de 03 établissements scolaires (Lycée Technique de Koumassi, Lycée Bilingue de Bépanda et le Collège Saint Michel), et 02 quartiers de la ville (New Bell Ngangue et Ndogpassi III bloc 4p source), vont présenter leurs peintures et dessins au moment de l’inauguration de leurs travaux dans une exposition et sur des fresques murales au sein de leurs établissements. Les jeunes s’exprimeront aussi au cours de spectacles dans les quartiers.

Ces plateformes permettront d’écou
ter ce que les jeunes, qui ont rarement la parole, ont à dire sur la question des Droits Humains notamment, ce que nous devons entendre de leurs aspirations à une société plus humaine où la concertation, le dialogue et la tolérance ne peuvent que favoriser une culture de la paix !

Sont partenaires à cette initiative : Pain pour le Monde; Arts Collaboratory; Service Civil pour la Paix; Goethe Institut; Communauté Urbaine de Douala; Institut Français du Cameroun – Douala et MédiaPlus.

Continue reading “SAVE THE DATE – Doual’art donne la parole à la jeunesse du 06 au 11 février 2017 à travers diverses manifestations artistiques et culturelles”