Préparation du Festival SUD2017 – Residence de l’artiste Chourouk Hriech à Douala

RESIDENCE DE CHOUROUK HRIECH DU 2 AU 10 MAI 2017.

Dans le tempo de la préparation du festival SUD2017, Chourouk Hriech, l’une des 17 artistes sélectionnés a été accueilli par doual’art pour donner peu à peu vie à ses projets plastiques. C’est à l’école publique New Bell Aviation que la plasticienne franco-marocaine a déposé ses crayons. Elle a invité une trentaine d’élèves dudit établissement à observer des photographies dessinées de la ville de Douala qu’elle a réalisé en octobre 2016, et leur permettre d’en dégager chacun une histoire et de la raconter.

Quatre séances auront ainsi permis aux élèves du CM1 (9 – 12 ans) de l’école publique New Bell Aviation de se prêter au jeu et de partager avec l’artiste leur perception de la ville de Douala. Une vidéo préenregistrée de ces moments de partage et d’émerveillement, fera l’objet d’une projection pendant le festival d’art public SUD2017, prévu du 5 au 10 décembre à Douala.

Talk entre l’artiste Chourouk Hriech et la curatrice Cécile Bourne-Farrell vendredi 5 mai à l’espace doual’art

ARTIST TALK

CHOUROUK HRIECH & CÉCILE BOURNE-FARRELL
5 MAI 2017, 17H30  – A L’ ESPACE DOUAL’ART

Doual’art a le plaisir d’organiser un talk entre l’artiste Chourouk Hriech et la curatrice Cécile Bourne-Farrell ce vendredi 5 mai à 17h30. Les deux femmes aborderont le travail de l’artiste, son parcours, sa démarche créative et son écriture plastique.

Chourouk Hriech  est une des nombreux artistes du festival d’art public SUD2017 qui a été sélectionnée par la Commissaire Générale du festival Cécile Bourne-Farrell. Chourouk  est une artiste franco marocaine, née en 1977 en France. Elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux arts de Lyon. Elle pratique le dessin (exclusivement en noir et blanc) et de l’installation, orientés sur une observation des paysages en mutations. Elle est représentée par la galerie d’art L’atelier 21 au Maroc et la galerie Anne-Sarah Bénichou en France .

Sa présence à Douala pour la deuxième fois après celle des Ars & Urbis d’octobre 2016 vise à peaufiner sa proposition artistique pour le SUD2017. Elle prolonge ainsi sa recherche autour des discussions avec des jeunes du CM1 de l’école New Bell Aviation à travers des productions liées à la question de la ville, et donc sur la thématique du festival « La place de l’Humain ».

Elle est heureuse de présenter son travail ce vendredi à l’Espace doual’art à la scène artistique locale et invite ainsi les curieux, les jeunes artistes, les promoteurs de structures culturelles, toutes les personnes sensibles à la question de la ville, sans oublier les hommes et femmes de médias, de partager avec elle ce temps de parole.