LES PÉPITES DU CONCOURS NATIONAL JEUNES ESPOIR 2017 ENFIN CONNUES

Organisé par doual’art du 25 avril au 24 juin, le concours national Jeunes Espoir 2017 entamait sa phase finale du 29 septembre au 14 octobre, à quelques semaines de la clôture des activités de l’association par la 4ème édition du festival international d’art public Salon Urbain de Douala (SUD2017).

La phase finale de la 1ère édition du concours national Jeunes Espoir 2017 qui s’étalait sur deux semaines, a permis d’exposer à l’Espace doual’art 29 dessins et peintures des finalistes retenus des sélections régionales. La semaine d’inauguration de cette exposition de jeunes talents dénichés des localités qui abritent les écoles de formation en art, prévoyait la sélection des lauréats par un jury de 9 membres le 5 octobre, une conférence de presse le 6 octobre, clôturée ce même jour par la remise des Prix PASCALE MARTHINE TAYOU, artiste mécène du concours aux pépites du concours à 19h.

Le jury composé de :

Membres du jury :
Princesse Marilyn Présidente de doual’art et représentante du réseau SCP
DOUALA MANGA BELL,
Marie Laure DJOMBI, Chargée de Communication SCB
Dr. François EDIMO, Délégué Régional du MINAC
Clément KAMGUIA, Directeur du réseau SAAR Assurance
Marème MALONG, Directrice galerie MAM
Joel MPAH DOOH, Artiste plasticien
Amandine SAGNES, Directrice Déléguée IFC – Douala
Alain TCHAKOUNTÉ, CEO Show Magazine
Olivier TIMMA, Chef département Arts plastiques, Institut des Beaux-Arts
Foumban…

Portera son choix pour attribuer le 1er prix Pascale Marthine Tayou à Boris ANJE, étudiant à l’Institut des Beaux-Arts de Foumban pour son œuvre “The supermarket “.

The supermarket de BORIS ANJE TABUFOR

Le 2ème prix Pascale Marthine Tayou à Godmark FANNYUY, autodidacte venu de Buea pour son œuvre “Mental slavery of an albino in mental cruelty “.

Mental slavery of an albino in mental cruelty de GODMARK FANNYUY

Le 3ème prix Pascale Marthine Tayou est revenu à  ABDIAS NGATEU, artiste indépendant vivant à Douala pour son œuvre ” Déshumanisation “.

Déshumanisation d’ABDIAS NGATEU KEMAMEN

Un Prix SCB Cameroun spécial Femme sera remis à Aurélie DJIENA YMSA de nkongsamba pour son œuvre Symphonie quotidienne.

Symphonie quotidienne de Aurélie DJIENA YMSA

Chaque lauréat aura reçu une somme de 100,000 FCFA ; bénéficiera d’un accueil en résidence artistique de façon périodique par un artiste senior et d’une participation à Artwork, un atelier itinérant organisé par lettera27 et animé par Simon Njami à la galerie MAM. Sans oublier leur présence au SUD2017 pendant quelques jours.

Par un coup de cœur, le jury de cette exposition a offert à tous les finalistes des t-shirts et un somme de 100,000 FCFA de la SAAR Assurance ; des gadgets et un chèque de 150,000 FCFA de la SCB Cameroun ; des livres d’art de la galerie MAM ; trois abonnements d’un an au magazine Show pour les lauréats et de nombreux magazines offerts.

Vivement le festival international d’art public SUD2017, du 5 au 10 décembre 2017. SAVE THE DATES !

LOGO_SUD2017_Salon_Urbain_de_Douala