SUD2017 – « Les dits et les non-dits » de Jean David Nkot

SUD2017 – 08 décembre 2017 – Nkongmondo

« Les dits et les non-dits » de Jean David Nkot (Cmr)

Sur la façade en trompe-l’oeil de la maison de Ruben Um Nyobe à Nkongmondo, sont inscrits, comme une profession de foi, des extraits typographiés de son discours à l’ONU. L’oeuvre est complétée par le journal « Archives du Cameroun » créé par l’artiste.

   

 

 

SUD2017 – « Living together » de Emile Youmbi

SUD2017 – 07 décembre 2017 – New Bell
Inauguration d’œuvre

« Living together » de Emile Youmbi

Des ballons empreints d’articles de la DUDH sont offerts à des passants puis relâchés. Geste de dépossession et de partage aléatoire avec ceux qui les recevront comme don du ciel.

 

SUD2017 – « Station de la mémoire » de Justin Ebanda

SUD2017 – 07 décembre 2017 – Collège St Michel

« Station de la mémoire » de Justin Ebanda

Des phrases … des mots … des noms de personnages historiques, portraits reconstitués sur les parois d’un abri-bus abandonné, comme des fragments de souvenirs, bribes de mémoire de patriarches interviewés.

SUD2017 – Performance « The Gift » from Justine Gaga

SUD2017 – 05 December 2017 – Bonanjo

Justine Gaga’s performance “The Gift” for the SUD2017 was an amazing proposal speaking about all kind of nepotism, the rights of health, protection, the right of meeting, the right of thinking, the right of dignity!! Thank you Justine Gaga !

 

SUD2017 – ‘Oui ma Vie’ de Iván Argote

SUD2017 – 05 décembre 2017 – Bonanjo

‘Oui ma Vie’ de Iván Argote un long poème, axé sur le respect et l’amour, gravé sur des dalles en béton qui recouvrent quelques caniveaux de la ville de Douala inaugurée hier au soir pour le Sud2017! An amazing piece of love and respect spreading all over the town !

 

SUD2017 – ‘Mirza’ performance by Michèle Magema

SUD2017 – 05 décembre 2017 – Salle de Fête d’Akwa

‘Mirza’, a performance by Michèle Magema for the Sud2017 who pays an hommage to Olympe de Gouge, the first abolitionist woman to denounce slavery in the colonies and the first to advocate a declaration for the rights of woman which brought her to finished under the guillotine, a famous French invention…
Bravo Michèle this was a strong moment Yesterday after the official discourses !

 

SUD2017 – « Bien que je n’en aie pas le droit, je vous présente mes excuses » de Sylvie Blocher

SUD2017 – 06 décembre 2017 – Akwa
Inauguration d’œuvres

« Bien que je n’en aie pas le droit, je vous présente mes excuses » de Sylvie Blocher

Sculpture recto-verso en aluminium accompagnée de deux vidéos HD : « Le combattant David Ekambi » (6’) et « Le pays qui avait trop de noms » (2’)

Un autoportrait de l’artiste en pieds brandissant une pancarte où est inscrite une phrase adressée au passé et au présent du Cameroun. L’œuvre est accompagnée de deux vidéos projetées à proximité rue Foch, face JP Graphique.

“Depuis toujours cette question hante mon travail : une personne ou un pays peuvent-ils se reconstruire ou s’émanciper s’ils n’ont pas reçu d’excuses de ceux qui les ont violentés, massacrés, exterminés ?” SB

SUD2017 LA PLACE DE L’HUMAIN C’EST MAINTENANT

SUD2017 LA PLACE DE L’HUMAIN C’EST MAINTENANT !!! Après une belle cérémonie d’inauguration à la Salle des Fêtes d’Akwa et une superbe performance de l’artiste Michèle Magema, venez nombreux découvrir les oeuvres de Justine Gaga, Ivan Argote et Kamiel Verschuren ainsi que l’exposition réalisée par Cécile Bourne-Farrell sur cette édition SUD2017.