LE PROGRAMME « IN » DU SUD2017 DU 05 AU 10 DECEMBRE 2017

LE PROGRAMME « IN » DU SUD2017

05 décembre 2017

10h – 12h30 | Salle des Fêtes d’Akwa
Ouverture officielle du Salon Urbain de Douala – SUD2017

12h30 | Akwa
Inauguration d’œuvres

  • Représentation de l’oeuvre « Le Cercle » et performance « Mirza » de Michèle Magema
  • Cocktail

17h – 21h | Bonanjo,  Place du Gouvernement
Inauguration d’œuvres

  • « The burden » et performance « The Gift » de Justine Gaga – devant la Poste
  • « Oui ma vie » de Iván Argote – Place du Gouvernement
  • « Re-writing the Universal Declaration of Human Right » de Kamiel Verschuren – Espace doual’art

19-21h | Bienvenue – Espace doual’art – Soirée animéé par Michael Epacka

06 décembre 2017

16h30 – 21h | Rond-Point Mobil Bonakouamouang
Inauguration d’œuvres

  • Bien que je n’en aie pas le droit, je vous présente mes excuses, de Sylvie Blocher – Rond-point Mobil Bonakouamouang
  • Projections vidéo « Le combattant David Ekambi » et « Le pays qui avait trop de noms » de Sylvie Blocher – Maison des Arts, rue Foch, face JP Graphique

07 décembre 2017

15h – 21h  | New-Bell
Inauguration d’œuvres 

  • « Station de la mémoire » de Justin Ebanda – Procession animée au Collège St Michel
  • « Living together »de  Emile Youmbi – Carrefour Shell New-Bell
  • « DUDH » de Hervé Youmbi – New-Bell Ngangue
  • « Empreinter les Voix » de Chourouk Hriech – New Bell Ngangue
  • « Contes de Douala: Quoi l’humain ? » de Chourouk Hriech  (Vidéos à la Médiathèque IFC Akwa)
  • « Les chaises de la Dignité » de Hervé Yamguen – Ecole Publique New-Bell Aviation
  • « Dream Pressure Tester » de The Trinity Session – New-Bell Ngangue & l’Ecole Publique New-Bell Aviation

08 décembre 2017

9h – 13h15  |  IFC Akwa
RENCONTRES ARS&URBIS

2 panels animés par Séverine Kodjo-Grandvaux :

  • Panel 1 : « Au coeur de la cité », avec Jean-Charles Tall, Yasmine Terki (architectes), Hans Simo (urbaniste), Iván Argote (artiste)
  • Panel 2 : « Construire l’avenir, faire oeuvre d’humanité » avec
    Geneviève Koubi (chercheuse), Hemley Boum (écrivain et
    professeur), Hervé Yamguen (artiste), Nathalie Etoke (écrivain et professeur), Chourouk Hriech (artiste)

15h30 – 17h30 Bali  / Nkongmondo
Inauguration d’œuvres

  • « Article n° 1 » de Mustapha Akrim  – Lycée Technique de Koumassi
  • « Les dits et les non-dits » de Jean David Nkot  – Quartier Nkongmondo

09 décembre 2017

9h – 14h  |  IFC Akwa
RENCONTRES ARS&URBIS

  • Panel 3 : animé par Elvira Dyangani Ose avec Michèle Magema, Erik Goengrich et Trinity Session (artistes), Iolanda Pensa (chercheur)
  • Panel 4 : Historicité et Imaginaire animé par Séverine Kodjo-Grandvaux, Bonaventure Soh Bejeng Ndikung (curator), Jean-Godefroy Bidima (philosophe), Sylvie Blocher (artiste)

15h30 – 18h30 Lycée Biligue de Bépanda
Inauguration d’œuvres

  • « Bépanda, Regarde-toi ! » de Lucas Grandin  – Cour du Lycée
  • « Arena of Humanity and the Right of Business » de Erik Goengrich – Cour du Lycée
  • « Partage de différence » de Jean-Jacques Kanté  – Stade devant le Lycée
  • « Les équipes des Nations Unies » de Kamiel Verschuren & Lucas Grandin – Stade devant le Lycée
  • 16h30 Match de Foot

10 décembre 2017

16h30 – 21h  Ndogpassi III – Bloc source
Inauguration d’œuvres

  • « Empreinter les Voix » de Chourouk Hriech  – Marché Ndogpassi
  • « DUDH »de Hervé Youmbi
  • « Douala flow » de Roberto Paci Dalò

21h | Ndogpassi III – Bloc source – Théatre-Source Didier Schaub
Fête de clôture

  • Spectacle  – Opéra Slam Baroquede Capitaine Alexandre

 

TELECHARGER

Télecharger le programme IN – pdf

 

LE PROGRAMME «OFF» DU SUD2017

LE PROGRAMME «OFF» DU SUD2017

Akwa

01 – 03/12/2017 | 14h – 23h
Maison des Arts et autres, Rue Foch, en face de JP Graphic

  • Festival Graph’up
    Workshops, art market, exposition, performances etc.

Bonanjo

05 – 10/12/2017 | 10h – 17h
Café des palabres

  • Projection vidéo « Afriq-M »

05 – 10/12/2017
Galerie Mam

  • Exposition « Who are my people »
  • Atelier Atwork par Moleskine Foundation, animé par Simon Njami
  • Exposition de photographies Siaka Soppo Traoré & Alain Ngann

07 – 29/12/2017 | 9h – 15h
Délégation Régionale de la Culture

  • Exposition « Dong Kwata » peintures de Bobby Mouaffo

New-Bell

05 – 10/12/2017
New Bell – Ngangué

  • Installation « DS de New-Bell » sur des murs du quartier, 13 photos N&B de Philippe Niorthe

Bonapriso et Nkongmondo

05 – 07/12/2017 | 10h – 18h
Centre de santé de Nkongmondo

  • Exposition collective
    Jean David Nkot + étudiants écoles des Beaux-Arts du Cameroun

05 – 10/12/2017 | 10h – 19h
LABA (Libre Académie des Beaux-Arts) de Douala

  • Exposition collective
    étudiants de la LABA & l’IFA (Institut de Formation Artistique de Mbalmayo)

06 – 20/12/2017 
Vernissage 8/12/17 | 10h30 – 19h
Carré des Artistes (Casino)

  • Exposition collective
    « Avis de Tsunami » étudiants des instituts de Beaux-Arts au Cameroun, commissariée par Ruth Belinga

08/12/17 | 10h – 19h
Atelier d’Hervé Youmbi
769 Rue Bati-Bois, Bonapriso

  • Exposition « Future Africa Town » peintures de Wanko Cubart

Bali

07 – 10/12/2017 | 15h – 1h

  • Balama – Bali Arts Market #2
    Installation multimédia,
    expositions, performances, défilé de mode, musique et danses

TELECHARGER

Télecharger le programme OFF – pdf

SUD2017 – FESTIVAL INTERNATIONAL D’ART PUBLIC OUVERTURE OFFICIELLE – 5 DÉCEMBRE, 10H SALLE DES FÊTES D’AKWA

SUD2017
FESTIVAL INTERNATIONAL D’ART PUBLIC
OUVERTURE OFFICIELLE
5 DÉCEMBRE, 10H
SALLE DES FÊTES D’AKWA

Madame, Monsieur,

La 4ème édition du festival SUD2017 sur le thème « La Place de l’Humain » sera officiellement ouverte le 5 décembre 2017, à 10h à la Salle des Fêtes d’Akwa. doual’art aura le plaisir de vous savoir attentif aux activités qui vont meubler cette semaine festive jusqu’au 10 décembre.

 

Conférence de presse inaugurale du SUD2017

UNE INTRODUCTION AUX ENJEUX DU SUD2017

La conférence de presse qui annonce l’inauguration du SUD2017 La place de l’Humain s’est tenue le 27 Décembre à l’Hôtel de Ville de Douala, en présence du délégué du gouvernement, de l’équipe de l’Espace doual’art au complet et de la communauté urbaine.

Les artistes du SUD2017 ont suspendu leurs travaux et chantiers d’intervention dans la ville pour être en présence, participer à la conférence et accompagner son déroulement.

En résulte trois magnifiques interventions de Marilyn Douala Manga Belle, Cecile Bourne-Farrell et du Docteur Fritz Ntone Ntone délégué du gouvernement.
La parole du Docteur Fritz Ntone Ntone : une harmonie pour les yeux pour l’esprit exprimait avec beaucoup de justesse les liens sensibles qui existent entre les arts traditionnels et l’art contemporain. Nous retiendrons que l’art féconde nos sociétés, nos villages urbains, et engage le dialogue, le respect et le soin dans le vivre ensemble.

Ce moment était l’occasion de présenter à la presse locale comme internationale les enjeux du SUD2017, les thématiques qui ont été développées et investies par les artistes dans la réalisation de leurs oeuvres.

Les invités ont pu découvrir une présentation individuelle des artistes et de leur(s) projet(s).

Un moment fort en émotion, riche en promesses et en images. Un moment qui donne envie d’y être.

SUD2017 La place de l’Humain s’inaugurera le 5 Décembre prochain à l’espace Doual’art et se déroulera ensuite dans la ville de Douala du 5 au 10 Décembre.

Ne manquez pas les temps forts à venir.

Restez connectés et partagez cette page à tous vos contacts pour suivre le déroulement des préparatifs et les événements à venir.
https://www.facebook.com/doualart/

Les projets du SUD2017

LES PROJETS ARTISTIQUES DU SUD2017

doual’art a déjà offert plus de 60 œuvres et évènements artistiques à la ville de Douala, principalement au cours des précédentes éditions de son festival international d’art public, le Salon Urbain de Douala – SUD.

La Communauté Urbaine de Douala et l’association doual’art organisent, du 5 au 10 décembre 2017, la 4ème édition du festival dont le thème est « La Place de l’Humain ».

Cécile Bourne-Farrell, commissaire générale du SUD2017, a sélectionné 16 artistes contemporains internationaux, dont 11 du continent africain. Les artistes invités relèvent le défi d’interpréter « La Place de l’Humain » dans l’espace public, avec des œuvres d’art inédites. Celles-ci suscitent chez l’habitant le désir de (se) réfléchir.

En novembre, les projets portés par les artistes  , seront finalisés. «  La Place de l’Humain » sera interprétée et matérialisée par des œuvres pérennes ou temporaires dans 4 arrondissements, 5 quartiers (Bonanjo, New Bell Ngangue, Bépanda, Ndogpassi III Bloc-Source, Nkongmondo) et 4 établissements scolaires de Douala (Lycée technique de Koumassi, Collège St-Michel, Lycée bilingue de Bépanda,  Ecole primaire New-Bell Aviation).

Simultanément, des rencontres Ars & Urbis coordonnées et animées par la curatrice Elvira Dyangani Ose et la philosophe-journaliste Séverine Kodjo-Grandvaux permettront de réfléchir sur les thématiques soulevées par les projets artistiques.

LES PROPOSITIONS ARTISTIQUES révèlent notre humanité autour de :

DUDH – La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est un instrument de régulation des relations entre les hommes et un outil d’émancipation des peuples.
Artistes : Lucas Grandin, Kamiel Verschuren, Jean-Jacques Kanté, Hervé Yamguen, Mustapha Akrim, Michèle Magema, Emile Youmbi, Hervé Youmbi, Erik Goengrich.

L’humain et l’histoire – L’humain a un rapport au passé. Nous sommes humains parce que nous avons une histoire, parce que nous portons une histoire, parce que nous appartenons à une trajectoire historique.
Artistes : Sylvie Blocher, Justin Ebanda, Jean David Nkot.

L’humain et l’urbain – L’humain a un rapport à l’espace et à l’autre. Le cadre de vie, selon son aménagement, renforce ou non notre humanité. Les aménageurs urbains stimulent (ou non) le vivre ensemble.
Artistes : Mustapha Akrim, Iván Argote, Justine Gaga, Michèle Magema, Trinity Session, Kamiel Verschuren.

Parole à la jeunesse – L’humain existe aussi par son récit et sa prise de parole publique. Cette parole partagée peut aussi l’aider à s’émanciper et à s’évader du réel… L’humain est capable d’utopie et de rêve.
Artistes : Erik Goengrich, Lucas Grandin et Kamiel Verschuren, Chourouk Hriech, Jean-Jacques Kanté, Trinity Session, Hervé Yamguen, Emile Youmbi, Hervé Youmbi.

(01) « Le Cercle »

Michèle Magema (Rdc/Fr)

Une placette aménagée autour d’un arbre électronique aux branchages solaires. L’oeuvre simulée sur panneau sera matérialisée et inaugurée en 2018.
L’artiste réalisera une performance « Mirza ».

(02) « Bien que je n’en aie pas le droit, je vous présente mes excuses »

Sylvie Blocher (Fr)

Sculpture recto-verso en aluminium accompagnée de deux vidéos HD : « Le combattant David Ekambi » (6’) et « Le pays qui avait trop de noms » (2’)

Un autoportrait de l’artiste en pieds brandissant une pancarte où est inscrite une phrase adressée au passé et au présent du Cameroun. L’œuvre est accompagnée de deux vidéos projetées à proximité rue Foch, face JP Graphique.

“Depuis toujours cette question hante mon travail : une personne ou un pays peuvent-ils se reconstruire ou s’émanciper s’ils n’ont pas reçu d’excuses de ceux qui les ont violentés, massacrés, exterminés ?” SB

(03) « The burden »

Justine Gaga (Cmr)

Une accumulation de roues et pneus sur lesquels sont collés des mots dénonçant les “ismes” (sexisme, népotisme…), portés par un pousse-pousse. L’oeuvre simulée sera matérialisée et inaugurée en 2018. L’artiste réalisera une performance « The Gift ».

(04) « Les Chaises de la Dignité »

Hervé Yamguen (Cmr)

6 bancs publics composés de signes représentant des notions inscrites dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Enfant. L’artiste redessine ces signes et textes sur une affiche pour large diffusion.

(05) « Station de la mémoire »

Justin Ebanda (Cmr)

Des phrases … des mots … des noms de personnages historiques, portraits reconstitués sur les parois d’un abri-bus abandonné, comme des fragments de souvenirs, bribes de mémoire de patriarches interviewés.

(06) « Living together »

Emile Youmbi (Cmr)

Des ballons empreints d’articles de la DUDH sont offerts à des passants puis relâchés. Geste de dépossession et de partage aléatoire avec ceux qui les recevront comme don du ciel.

(07) « DUDH »

Hervé Youmbi (Cmr)

5 articles de la DUDH choisis par des jeunes du quartier sont écrits dans leur langue, le CamFrAnglais, et imprimés sur des plaques signalétiques de rue.

(08) « Contes de Douala : Quoi l’humain ? »

Chourouk Hriech (Fr/Mr)

Chourouk Hriech pratique le dessin, exclusivement en noir et blanc, comme une promenade dans l’espace et le temps. Ses oeuvres, sur le papier, sur les murs, sur les objets qui nous entourent, appellent à la contemplation d’architectures anciennes et récentes, réelles et imaginaires, de personnages, d’animaux, de végétaux et de chimères. Ses dessins articulent et entrechoquent des motifs urbains, du quotidien, en suivant sereinement la course folle du monde, comme un désir de résistance et d’utopie.
Expo: Mamco, Genève, Suisse / MAC VAL, Vitry-sur-Seine, France / 8ème Biennale de Shanghai, Musée de Shanghai, Chine / Kunstnernes hus, Oslo, Norvège / 9eme Biennale de Marrakech, Projets parallèles, Maroc / Musée d’Art Contemporain de Lyon, France / Cìrculo de Bellas Artes, Madrid, Espagne
Musée d’art contemporain et Musée Cantini, Marseille
Représentée par la Galerie Anne Sarah Bénichou Paris et la Galerie l’Atelier21 à Casablanca

(09) « Dream Pressure Tester »

The Trinity Sessions (Za)

Des rêves recueillis auprès d’habitants du quartier sont projetés sur des ballons qui, petit à petit, par leur expansion, envahissent les espaces dans lesquels ils sont confinés.

(10) « Article n° 1 »

Mustapha Akrim (Mr)

Rythmique de termes extraits de l’article 1 de la DUDH, et mis en relief sur la façade du lycée technique de Koumassi.

(11) « Les dits et les non-dits »

Jean David Nkot (Cmr)

Sur la façade en trompe-l’oeil de la maison de Ruben Um Nyobe à Nkongmondo, sont inscrits, comme une profession de foi, des extraits typographiés de son discours à l’ONU. L’oeuvre est complétée par le journal « Archives du Cameroun » créé par l’artiste.

(12) « Bépanda, Regarde-toi ! »

Lucas Grandin (Fr)

2 miroirs en vis-à-vis offrent d’infinies possibilités de jouer et de se regarder entre les textes que les élèves ont été invités à extraire de la DUDH.

(13) « ARENA of Humanity and
the Right to Business »

Erik Goengrich (All)

Une placette circulaire, un espace d’expression sur les panneaux disposés dans l’arène où les élèves peuvent échanger sur leurs projections d’avenir professionnel.

(14) « Partage de différence »

Jean-Jacques Kanté (Cmr)

4 silhouettes aux lignes dessinées symbolisent, par l’échange de fanions et de langues, l’union et la concorde. La boîte à suggestion invite à glisser des pensées.

(15) « Les équipes des Nations Unies »

Kamiel Verschuren (Nl) & Lucas Grandin (Fr) 

Les sportifs deviennent les ambassadeurs d’articles de la DUDH, imprimés d’un graphisme minutieusement étudié sur leurs maillots.

(16) « Rewriting the Universal Declaration of Human Rights »

Kamiel Verschuren (NL)

Des articles de la DUDH en cours de rédaction, à la plume et à la machine, sont diffusés sur panneaux et écrans publicitaires dans toute la ville.

(17) « Empreinter les Voix »

 Chourouk Hriech (Fr/Mr) 

Les dessins de la ville sublimée sont imprimés sur les ombrelles protégeant les moto-taxis et circulent dans la cité comme des bandes poétiques flottantes.

(18) « Oui ma vie »

Iván Argote (Co/Fr)

Un long poème gravé sur des dalles recouvrant les caniveaux, que l’on découvre en marchant en toute sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

Conférence de presse – 4ème édition SUD2017

Madame, monsieur

A l’occasion de la 4ème édition du festival Salon Urbain de DoualaSUD2017, qui a pour thème « La Place de l’Humain », programmé du 5 au 10 décembre 2017, la Communauté Urbaine de Douala et l’association doual’art vous convient à une

Conférence de presse Lundi 27 novembre 2017 à 10h, Salle Tokotto de l’Hôtel de Ville à Bonanjo.

En présence de la curatrice Cécile Bourne-Farrell et de quelques artistes invités à intervenir dans la ville.

GRAND LANCEMENT DE SUD2017 – La quatrième édition des rencontres triennales du Salon Urbain de Douala se tiendra du 5 au 10 Décembre !

!!!!!!!!!!!!!!! GRAND LANCEMENT DE SUD2017 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

La quatrième édition des rencontres triennales du Salon Urbain de Douala se tiendra du 5 au 10 Décembre !

— SAVE THE DATE ET SOYONS ENSEMBLE POUR CONSTRUIRE CET INCROYABLE TEMPS ARTISTIQUE ET COLLECTIF —

////// Le thème choisit pour l’évènement est LA PLACE DE L’HUMAIN //////

Le choix de cette thématique autant essentielle que percutante nous invite à une réflexion profonde dans le contexte international actuel comme dans nos villes.

Soyez nombreux à nous rejoindre pour prendre part au débat, vivre ensemble un moment d’échange, de partage et de sourire, vous inscrire dans le NOUS en compagnie des oeuvres, des artistes, des commissaires, des chercheurs et des habitants rassemblés dans ces temps forts.

🤲

Restez connectés et partagez cette page à tous vos contacts pour suivre le déroulement des préparatifs et les événements à venir.
https://www.facebook.com/doualart/

Retrouvez nous aussi sur notre sit : http://www.salonurbaindedouala.org

————————————————————

!!!!!!!!!!!!!!! LAUNCHING SUD2017 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

The fourth edition of the great international public art festival SUD, Salon Urbain de Douala will be held from December 5th to 10th !

– SAVE THE DATE AND JOIN THE MOVEMENT TO HELP BUILDING THIS INCREDIBLE ARTISTIC AND COLLECTIVE GATHERING –

////// The chosen theme for this edition is : THE HUMAN DIMENSION //////

In the current international context, the choice of this essential and impactful theme invites us to a deep and thoughtful reflection upon the way we live, interact with each-other and consider the place of the human locally in our cities as globally.

Be many to join us, take part in the debate, live together a moment of exchange, sharing and smiling, in the company of the artistes, art works, curators, researchers and inhabitants gathered for this special occasion.

!!! STAY TUNED !!!
Please share our page to all your contact to entend the community !
Follow the upcoming events and news with our Facebook :
https://www.facebook.com/doualart/

And on our website : http://www.salonurbaindedouala.org

Restez connectés et partagez cette page à tous vos contacts pour suivre le déroulement des préparatifs et les événements à venir.
https://www.facebook.com/doualart/

Retrouvez nous aussi sur notre sit : http://www.salonurbaindedouala.org

—————————- MÉCÈNES —————————–

Human.Factor.com
Mercédès Vilardell
Ars Ultima, Stein and Guillot Art Foundation

———————————————————————-

Un évènement coporté par
l’Espace Doual’at
et la Communauté Urbaine de Douala (C.U.D.)

Réalisé avec le soutien :
ART MENTOR FOUNDATION LUCERNE
The African Art Trust
L’Institut Français de Paris
L’Institut Français de Douala
Goethe Institut
Graphic System
Mediaplus
Brot für die Welt
Civil Peace Service (C.P.S.)
L’appartement 22
R22
Diversity Art Forum
Art Collaboratory
Les ateliers TACT Sarl
Dangote
Les Brasseries du Cameroun
ENEO

LES PÉPITES DU CONCOURS NATIONAL JEUNES ESPOIR 2017 ENFIN CONNUES

Organisé par doual’art du 25 avril au 24 juin, le concours national Jeunes Espoir 2017 entamait sa phase finale du 29 septembre au 14 octobre, à quelques semaines de la clôture des activités de l’association par la 4ème édition du festival international d’art public Salon Urbain de Douala (SUD2017).

La phase finale de la 1ère édition du concours national Jeunes Espoir 2017 qui s’étalait sur deux semaines, a permis d’exposer à l’Espace doual’art 29 dessins et peintures des finalistes retenus des sélections régionales. La semaine d’inauguration de cette exposition de jeunes talents dénichés des localités qui abritent les écoles de formation en art, prévoyait la sélection des lauréats par un jury de 9 membres le 5 octobre, une conférence de presse le 6 octobre, clôturée ce même jour par la remise des Prix PASCALE MARTHINE TAYOU, artiste mécène du concours aux pépites du concours à 19h.

Le jury composé de :

Membres du jury :
Princesse Marilyn Présidente de doual’art et représentante du réseau SCP
DOUALA MANGA BELL,
Marie Laure DJOMBI, Chargée de Communication SCB
Dr. François EDIMO, Délégué Régional du MINAC
Clément KAMGUIA, Directeur du réseau SAAR Assurance
Marème MALONG, Directrice galerie MAM
Joel MPAH DOOH, Artiste plasticien
Amandine SAGNES, Directrice Déléguée IFC – Douala
Alain TCHAKOUNTÉ, CEO Show Magazine
Olivier TIMMA, Chef département Arts plastiques, Institut des Beaux-Arts
Foumban…

Portera son choix pour attribuer le 1er prix Pascale Marthine Tayou à Boris ANJE, étudiant à l’Institut des Beaux-Arts de Foumban pour son œuvre “The supermarket “.

The supermarket de BORIS ANJE TABUFOR

Le 2ème prix Pascale Marthine Tayou à Godmark FANNYUY, autodidacte venu de Buea pour son œuvre “Mental slavery of an albino in mental cruelty “.

Mental slavery of an albino in mental cruelty de GODMARK FANNYUY

Le 3ème prix Pascale Marthine Tayou est revenu à  ABDIAS NGATEU, artiste indépendant vivant à Douala pour son œuvre ” Déshumanisation “.

Déshumanisation d’ABDIAS NGATEU KEMAMEN

Un Prix SCB Cameroun spécial Femme sera remis à Aurélie DJIENA YMSA de nkongsamba pour son œuvre Symphonie quotidienne.

Symphonie quotidienne de Aurélie DJIENA YMSA

Chaque lauréat aura reçu une somme de 100,000 FCFA ; bénéficiera d’un accueil en résidence artistique de façon périodique par un artiste senior et d’une participation à Artwork, un atelier itinérant organisé par lettera27 et animé par Simon Njami à la galerie MAM. Sans oublier leur présence au SUD2017 pendant quelques jours.

Par un coup de cœur, le jury de cette exposition a offert à tous les finalistes des t-shirts et un somme de 100,000 FCFA de la SAAR Assurance ; des gadgets et un chèque de 150,000 FCFA de la SCB Cameroun ; des livres d’art de la galerie MAM ; trois abonnements d’un an au magazine Show pour les lauréats et de nombreux magazines offerts.

Vivement le festival international d’art public SUD2017, du 5 au 10 décembre 2017. SAVE THE DATES !

LOGO_SUD2017_Salon_Urbain_de_Douala

CONCOURS JEUNES ESPOIRS 2017 – Assise de jury et vernissage d’exposition Douala

LABA – 22 JUILLET 2017

Le samedi 22 juillet 2017, la Libre Académie des Beaux-Arts (LABA) de Douala Bonapriso accueillait l’assise du jury du littoral, dans le cadre du Concours Jeunes Espoirs 2017.

Lancé par l’association doual’art du 25 avril au 24 juin, ce concours qui s’inscrit dans le processus de la 4ème édition du SUD2017, est entrée dans sa phase de sélection des meilleurs projets artistiques proposés par les candidats du littoral.

Avant le vernissage de l’exposition qu’accueillait le partenaire LABA, il s’agit de choisir 8 œuvres parmi les 30 exposées par le jury qui était constitué de Balla Benoit (LABA), Justin Ebanda Ebanda (Institut des Beaux-Arts de Nkongsamba), Moungole Serge Eric (SCB), M. Mouelle Jacques (Délégué Départemental Nkongsamba), Fandio Makarius (SCP), Salifou Lindou (artiste), la Princesse Marilyn Douala Bell (Présidente de doual’art), Aude Mgba (Commisaire d’exposition doual’art).

Les résultats seront communiqués et publiés très bientôt…